Pour accéder à l'ensemble du catalogue des Éditions du Trident         Pour nous adresser un courrier électronique

   

SOCIOLOGIE DU COMMUNISME

→ pour en savoir plus

Il fallait rééditer "Sociologie du communisme" parce que les Français sont malades d'une maladie qui prend ses racines dans le communisme et qu'ils l'ignorent.

Les Français croient que le communisme c'est fini parce que l'URSS s'est effondrée et que le parti communiste français n'a plus que quelques députés.

La vérité serait plutôt que, chez nous, en ce début de XXIe siècle, l'idéologie marxiste a gagné la partie.

Aucun gouvernement en France ne l'a combattue.

Tous, depuis la Libération, ont laissé les communistes investir les rouages essentiels du pays, en particulier l'Enseignement et l'Information.

Le résultat en est une marxisation généralisée des esprits, génératrice d'une pensée unique, qui nous conduit progressivement, à l'ombre d'un État-Providence qui s'essouffle, vers un totalitarisme masqué.

Cette marxisation généralisée des esprits explique aussi la paralysie générale devant des syndicats, qui entravent l'économie comme l'enseignement, et dont un ancien ministre socialiste a dit publiquement qu'ils sont de "véritables organisations staliniennes centralisées".

Deuxième raison de rééditer Sociologie du Communisme : Monnerot dit du communisme qu'il est l'« Islam » du XXsiècle.

Il retrouve dans le communisme la confusion du politique et du religieux qui caractérise l'Islam, dont le réveil, aujourd'hui aide à comprendre le phénomène. M. Maxime Rodinson, orientaliste et ancien communiste, qui considérait comme "paradoxales, presque hérétiques" les vues de Monnerot, reconnaît aujourd'hui qu'en matière "d'orthodoxie coercitive", "l'Islam et le communisme présentent une ressemblance frappante".

Les communistes ont porté les méthodes de la subversion à un très haut niveau. les mondialistes qui tendent à enserrer les peuples dans leurs filets sont à leur école.

Pour pouvoir réagir intelligemment il faut s'instruire, et c'est pourquoi il faut lire Sociologie du communisme.

L'« Islam » du XXsiècle, première partie de Sociologie du communisme par Jules Monnerot a été publiée en tant que Tome Ier de la nouvelle édition. Un volume de 192 pages au prix de 20 euros

« Dialectique » Marx Hegel Héraclite seconde partie de Sociologie du communisme par Jules Monnerot a été publiée en tant que Tome II de la nouvelle édition. Un volume de 192 pages au prix de 20 euros

« Les Religions séculières et l'Imperium mundi » troisième partie de Sociologie du communisme par Jules Monnerot a été publiée en tant que Tome III de la nouvelle édition. Un volume de 304 pages au prix de 20 euros

••• Profitez de notre offre exceptionnelle valable jusqu'au 30 décembre et commandez l'ensemble des 3 volumes de la Sociologie du communisme au prix de 39 euros.

Port gratuit pour toute destination. Si vous souhaitez un envoi recommandé ajoutez forfaitairement 5 euros de frais
Pour revenir au catalogue des Éditions du Trident

••• Vous pouvez aussi nous commander par poste et nous régler par chèque (libellé en euros et compensable en France, port gratuit pour toutes destinations, pour un envoi recommandé ajoutez la somme de 5 euros), imprimer votre bon de commande en pdf et nous l'adresser, exclusivement par correpondance à Éditions du Trident 39, rue du Cherche-Midi 75006 Paris -- Tel : (+33) 06 72 87 31 59 Fax : (+33)1 47 63 32 04 -- Pour nous adresser un courrier électronique