LA RUSSIE ET SES Le Trident et les Dauphins SERVICES SECRETS

Vente par Correspondance : 39 rue du Cherche Midi 75006 Paris
Cette extrait de notre page catalogue vous permet de commander directement les ouvrages qui vous intéressent
en utilisant les boutons "ajouter au panier", puis après vérification de votre commande
de la régler par débit sécurisé de votre carte bancaire
Tel (+33)06 72 87 31 59 --
Fax : (+33)1 47 63 32 04 -- ed.trident @ europelibre.com
[revenir à l'ensemble de la page catalogue]

LA RUSSIE ET SES SERVICES SECRETS

Couverture du livre Au service secret du Tsar AU SERVICE SECRET DU TSAR par LE GÉNÉRAL pAVEL ZAVARZINE  

Publiés en 1930  ces souvenirs d'un chef de l'Okhrana constituent un témoignage essentiel sur la période 1900-1917.
Ils n'apportent pas seulement un éclairage sur la police politique tsariste et sur l'effondrement de la Russie, dont, pour son malheur s'empareront les bolcheviks.
Ils donnent de précieux renseignements sur le fonctionnement, très perfectionné, d'un organisme qui servira d modèle aux polices secrètes successives, leurs "collaborateurs secrets" ou "provocateurs", leurs "locaux conspiratifs" leurs méthodes très efficaces, leurs points faibles et  ceux des terroristes etc.
L'auteur expose en introduction le système général des recherches politiques dans la Russie de la fin du XIXe siècle. Instrument de la répression policière elle subit les orientations du gouvernement.
Le livre est consacré au témoignage direct et vivant de l'auteur qui dirigea l'Okhrana dans plusieurs villes de l'Empire.
Fourmillant d'anecdotes vécues, de tels souvenirs remettent les choses en perspectives et ils bousculent bien des idées reçues.
Or, comme tout conflit la contre-insurrection suppose la définition de l'adversaire. Paul Pavlovitch Zavarzine cadre de l'État, fidèle à son empereur, d'abord Alexandre III puis Nicolas II, combat ceux que le pouvoir politique a désignés. On y trouve pèle mêle d'abord ceux qu'il appelle les "social-démocrates", c’est-à-dire à l'époque les marxistes qui se sépareront entre mencheviks et bolcheviks. il côté d'eux les "socialistes révolutionnaires" mais aussi les nihilistes, et touts ceus qui cherchent à abattre le pouvoir de Moscou, pour des raisons diverses.
Il évoque les exactions sanglantes des pogromistes issus des bas-fonds, et le légende noire de Raspoutine qu'il ramène à la réalité.
À Varsovie, on le voit amené à combattre les patriotes polonais.
Défenseur institutionnel de l'ordre, il décrit de l'intérieur l'effondrement du régime dans la tourmente de 1916-1917.
Le lecteur en comprend ainsi beaucoup mieux les causes et les terribles conséquences..

••• 290 pages 25 euros ••• Paiement par carte bancaire, bouton ci-dessous "ajouter au panier" [ou par chèque en téléchargeant un bon de commande]

Couverture du Livre de Krivitsky“J’ÉTAIS UN AGENT DE STALINE” par le GÉNÉRAL WALTER KRIVITSKY

Dès que les tueurs du Guépéou eurent “liquidé” de Trotski, l'auteur de ces révélations sur les secrets du régime devint leur cible n° 1. Il mourut “mystérieusement” en 1941. Entre-temps il avait livré un certain nombre d'explications sur l'alliance Staline-Hitler scellée en août 1939 [voir  "L'Alliance Staline–Hitler"].

Ces passionnants souvenirs, rédigés par un des principaux agents du renseignement militaire soviétique, avaient été publiés à New York puis à Paris en octobre 1939, au lendemain du "pacte".

Puis, "on" s'employa à “liquider” cet homme qui en savait trop. Encore 1979, les réseaux soviétiques essayèrent d'en entraver la réédition. 

On y lira : Staline donne des apaisements à Hitler ; La fin de l’Internationale communiste ; La main de Staline en Espagne ; Staline fabrique des dollars ; Le Guépéou ; Pourquoi ils ont avoué ; Pourquoi Staline fit fusiller ses généraux ; Ma rupture avec Staline...                        

••• 252 pages 20 euros ••• Paiement par carte bancaire, bouton ci-dessous "ajouter au panier" [ou par chèque en téléchargeant un bon de commande]

“LE KOMINTERN” par LE COLONEL REZANOF
...QUAND LE COMMUNISME SE VOULAIT INTERNATIONAL...

Couverture du Livre KominternAu lendemain de la révolution russe de 1917, Lénine et ses adeptes entreprirent la liquidation de l’Internationale. Ils prétendaient lui substituer une "Troisième Internationale".

Le sigle s'imposera et donna le nom de "Komintern".

Les socialistes deviennent alors les premiers ennemis du communisme, à la fois parce qu'ils acceptent le cadre de la démocratie bourgeoise à laquelle Lénine oppose la dictature du prolétariat, et, corollaire, parce que certains socialistes ont accepté de se comporter en patriotes...

Dirigé depuis Moscou, le Komintern servira en fait un nouvel impérialisme.

Documents à l'appui l’auteur donne ici prophétiquement l'alerte. Ancien procureur de la Russie impériale, le colonel Rezanof démonte la logique totalitaire implacable dans laquelle se sont engouffrés, dès le départ, Lénine, ses adeptes et ses successeurs, ce que l'on pouvait savoir dès 1922. Ceci souligne et dénonce l'aveuglement complice de nos dirigeants.

••• 140 pages 15 euros ••• Paiement par carte bancaire, bouton ci-dessous "ajouter au panier" [ou par chèque en téléchargeant un bon de commande]

••• Vous pouvez aussi nous commander par poste et nous régler par chèque (libellé en euros et compensable en France, port gratuit pour toutes destinations, pour un envoi recommandé ajoutez la somme de 5 euros), imprimer votre bon de commande en pdf et nous l'adresser, exclusivement par correpondance à Éditions du Trident 39, rue du Cherche-Midi 75006 Paris Tel : (+33) 06 72 87 31 59 Fax : (+33)1 47 63 32 04 ed.trident@europelibre.com